Show simple item record

dc.contributor.authorAlfaro Amieiro, Margarita
dc.date.accessioned2021-03-10T09:40:59Z
dc.date.available2021-03-10T09:40:59Z
dc.date.issued2021-03
dc.identifier.citationLiteratura, crítica, libertad. Estudios en homenaje a Juan Bravo Castilloes_ES
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/10578/27843
dc.description.abstractNée dans un harem à Fès (Maroc), en 1940, elle se considérait avant tout héritière de la tradition orale des contes orientaux transmis par les femmes de son entourage familial. Mernissi, historienne et sociologue formée à la Sorbonne, obtient son doctorat aux États-Unis (Université de Brandeis). De retour au Maroc, elle écrit plusieurs ouvrages de nature anthropologique et littéraire qui ont contri¬bué à dessiner son identité littéraire. Elle a été professeure à l’Université Mohamed V de Rabat et elle a été reconnue comme une des autorités des études coraniques du monde entier. En Europe, elle a travaillé en faveur des rapports euro-méditerranéens. Elle est reconnue internationalement par la richesse de son oeuvre et sa dimension réflexive envers l’islamisme et la situation de la femme dans les pays arabeses_ES
dc.formatapplication/pdfes_ES
dc.language.isofres_ES
dc.publisherEdiciones de la Universidad de Castilla-La Manchaes_ES
dc.rightsinfo:eu-repo/semantics/openAccesses_ES
dc.subjectLiteraturaes_ES
dc.subjectFatima Mernissies_ES
dc.title01 FATIMA MERNISSI: L’ART DE RACONTER ET LA CONQUÊTE DU BONHEUR AU FÉMININes_ES
dc.typeinfo:eu-repo/semantics/bookPartes_ES
dc.identifier.DOIhttp://doi.org/10.18239/homenajes_2020.13.01


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record